Fumeur passif

Accueil / Glossary Item / Fumeur passif

Que risque le fumeur passif ?

Les non fumeurs étant exposés à la fumée passive inhalent un grand nombre de substances et poisons causant les fumeurs à développer le cancer. Les non fumeurs étant exposés à la fumée passive augmentent leur risques de développer le cancer par 20-30%

Le tabagisme passif

Le tabagisme passif résulte de l’inhalation involontaire de la fumée dégagée par la combustion de cigarettes ou cigares (courant secondaire, dans le cendrier par exemple), ou rejetée par un ou plusieurs fumeurs (courant tertiaire). La fumée de tabac ambiante (FTA) respirée par une personne exposée au tabagisme passif est un mélange de fumée du courant secondaire (environ 80 %) et de fumée du courant tertiaire.

La fumée de cigarettes contient environ 4 000 substances chimiques différentes, dont 60 substances cancérigènes. Elle est dangereuse pour le fumeur et pour son entourage.

La fumée de cigarettes respirée directement par le fumeur (courant primaire), si elle contient approximativement la même concentration de nicotine, a une composition très différente de celle qui s’échappe latéralement de la cigarette (courant secondaire) car la combustion très incomplète, à plus basse température, contient 3 fois plus de CO (toxique), 7 fois plus de benzène, 70 fois plus de nitrosamines et 100 fois plus d’ammoniac (irritants) que la fumée primaire1 ou de celle rejetée par le fumeur (courant tertiaire).

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, le tabagisme passif est responsable de 600 000 décès par an dans le monde, dont on estime que 28 % sont des enfants2. Il augmente le risque d’apparition de différentes pathologies à tout âge, principalement les maladies cardiovasculaires, mais aussi certains cancers (cancer des voies respiratoires,…), infections, etc.

« Back to Glossary Index
This entry was posted in . Bookmark the permalink.